Le ballon

image

Connaissez-vous le gros ballon de gymnastique, souvent utilisé lors des cours de fitness pour travailler ses abdominaux, fessiers, dos, etc.? On le retrouve maintenant dans les maternités et aux cours de préparation à l’accouchement. En effet, ce ballon est un formidable outil. Lors de l’accouchement, son utilisation contribue à diminuer la douleur de la contraction et à favoriser l’engagement du bébé dans le bassin, facilitant ainsi le processus naturel. Pendant la grossesse, il permet de rester en forme et de soulager certaines tensions musculaires. Egalement utilisé lors des séances de gym post-natale, il permet de remuscler sa sangle abdominale, ou remuscler le périnée, tout en berçant le bébé.

La posture de base pour se familiariser avec le ballon, est la position  assise. Les jambes sont écartées, pour former un V avec le pubis, les pieds bien ancrés dans le sol pour l’équilibre. Une fois la position apprivoisée, faire des huit avec son bassin. Le dos doit être bien droit.

A quatre patte, en appuie sur le ballon, permet également une relaxation profonde car c’est un appui réconfortant.

Debout, le ballon installé entre le mur et le bas du dos, permet un massage du dos. Pourquoi ne pas enlacer son conjoint en appuyant le haut du corps contre lui.

Couchée sur le côté, le ballon est installé entre les jambes. Cette position est idéale, pendant l’accouchement, si la maman est exténuée ou sous anesthésie péridurale. Elle contribue à l’ouverture du bassin et à la descente du bébé.

Toutes ces possibilités d’utilisation sont expliquées et essayées lors des cours de préparation à l’accouchement. Une pratique régulière des exercices permet d’en profiter au maximum le jour J.

Témoignages:

Julie « J’ai appris à me servir du ballon lors des cours de préparation à l’accouchement. Je me sentais tellement bien assise dessus que je l’ai utilisé à la maison à la place de ma chaise devant l’ordinateur, pour travailler. Mes douleurs de sciatique se sont atténuées. »

Hélène : « Au début, je trouvais cet objet, quelque peu encombrant, surtout dans la voiture quand il a fallu partir à la maternité. J’ai utilisé le ballon pendant une bonne partie de mon accouchement, quand les contractions devenaient insupportables. Assise sur le ballon, mon conjoint m’aidait à étirer mon dos. Un vrai travail d’équipe. »

Attention, l’usage du ballon n’est pas toujours recommandé. Demandez l’avis à votre gynécologue ou votre sage-femme. Il est important d’être encadrée !

Assurez-vous également de la qualité du ballon.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *