Sophrologie prénatale

 

La sophrologie est un outil très efficace pour gérer un stress, se préparer à un examen, une compétition sportive mais aussi à l’accouchement. Pourquoi tant d’enthousiasme de la part des femmes enceintes pour cette méthode de préparation à la naissance ?

Qu’est-ce que la sophrologie ?

En 1960, le psychiatre colombien, Dr Alphoson Caycedo, crée une méthode de relaxation, s’inspirant des techniques orientales de méditation, du yoga et des techniques de relaxation occidentales: La sophrologie.

Sophrologie a pour racines grecques sos( harmonie, sérénité, équilibre), phren (conscience, esprit) et logos(sciences). C’est une méthode de discipline du corps et de l’esprit basée sur la relaxation, qui implique une bonne connaissance et maitrise de soi.

Assise ou allongée, la personne apprend à se relaxer par un jeu de respiration et de visualisation de chaque partie de son corps guidée par la voix de la sage-femme ou du sophrologue. Puis elle accède au niveau supérieur de la conscience par des exercices de visualisation et de concentration. La détente profonde résultant de la première étape favorise un autre regard sur soi-même et permet d’envisager des changements, en développant des pensées positives.

Ces bienfaits pendant la grossesse sont démontrés.  La sophrologie permet d’apprendre à se relaxer, à sentir son corps en détente, soulageant ainsi les douleurs de dos ou articulaires, courantes chez les femmes enceintes. Elle aide la future maman à établir une relation avec son bébé dans son ventre. L’apprentissage de différentes respirations, est essentiel pour l’accouchement, pour gérer et diminuer les douleurs des contractions, pour mieux oxygéner son bébé et récupérer après chaque contraction. Visualiser l’accouchement permet aussi de mieux l’appréhender le jour J. Ce sont en effet des visualisations positives à visées antalgiques. Cette préparation sophrologique favorise un meilleur vécu de son accouchement, diminuant l’angoisse et la peur de l’inconnu, même si cela devait être une césarienne. Cette préparation ne s’arrête pas à l’accouchement. Elle aborde les suites de couches avec le bébé.

La femme ainsi préparée, est autonome. Elle ne subit plus son accouchement mais le vit. La grossesse et l’accouchement sont des moments uniques dans la vie d’une femme, alors cela mérite de s’y préparer !

Témoignages

Aude, enceinte de 7 mois et maman d’Ella 6ans : J’avais déjà fait une préparation sophrologique pour ma première grossesse que j’ai souhaité refaire pour la deuxième. Cette préparation m’a permis de me relaxer de plus en plus facilement et rapidement avec de l’entrainement, et de me projeter en situation inconnue. Cela apporte de la sérénité pour aborder l’accouchement.

Axelle, enceinte de 6 mois : Au début, c’était difficile de me mettre en condition, puis bien plus facile à la séance suivante. Je suis en harmonie avec mon bébé. Je le refais, le soir chez moi. Je me sens très détendue et communique beaucoup plus avec mon bébé. Puis je m’endors et passe une bonne nuit. Cela me fait beaucoup de bien.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *