Tout savoir sur l’épisiotomie

Elle fait partie des premières craintes de la femme enceinte lors de la préparation à l’accouchement. Mais qu’est-ce que l’épisiotomie ?

 Atteinte de leur intimité, peur des douleurs et des répercussions sur leur vie de couple. Les craintes liées à l’épisiotomie sont nombreuses. Ce qui explique la foule de questions que se posent la plupart des femmes enceintes.

L’épisiotomie en question

Elle consiste en une incision pratiquée par l’accoucheur au moment du dégagement de la tête du bébé afin d’élargir le passage. La suture est recousue après la délivrance du placenta, selon trois couches, la muqueuse vaginale, le muscle périnéal et la peau. C’est le gynécologue qui décide de la pratiquer ou non au moment de l’expulsion. Les indications sont multiples. Une prévision de gros bébé, un périnée paraissant trop fragile, avec un risque de déchirure complète, ou en cas d’urgence, notamment si le bébé est en souffrance.

Vais-je y avoir le droit systématiquement ?

Les avis sont partagés parmi les gynécologues à Maurice. Aucune étude scientifique récente n’a pu prouver les bénéfices d’une épisiotomie systématique sur le périnée. Il n’y aurait pas moins de déchirure compliquée ou de problème d’incontinence urinaire, par la suite.
C’est pourquoi, l’épisiotomie de routine systématique est largement contestée par la plupart des collèges d’obstétriciens à travers le monde. Il est intéressant d’aborder le sujet avec votre gynécologue, pendant la grossesse, pour connaître son opinion sur la question, surtout si vous souhaitez éviter cette intervention. Car il existe des méthodes de préventions très utiles pour échapper à cette épisiotomie, à savoir le massage du périnée en fin de grossesse, la connaissance et la maîtrise du périnée, position d’accouchement
ainsi que la méthode de poussée.

Est-ce douloureux ?

Si l’épisiotomie est effectuée quand la tête de bébé commence à
apparaître, la distension engendrée de la peau désensibilise cette zone. L’acte est, donc, imperceptible.

La suture après l’accouchement n’est pas forcément douloureuse. Soit, l’anesthésie péridurale agit encore sur cette zone après l’accouchement, soit l’accoucheur pratique au préalable une anesthésie locale.

Comment se passe la cicatrisation ?

Les soins sont primordiaux. Plus la suture est maintenue propre, mieux se fera la cicatrisation. Un inconfort peut persister pendant 15 jours surtout lors des changements de position. Consultez votre médecin ou la sage-femme si des douleurs persistent ou apparaissent malgré la prise d’antalgique. Enfin, pour mieux ressentir son périnée et accélérer la cicatrisation, pratiquez des
exercices vus pendant les cours anténataux.

 

article paru dans Essentielle Aout 2012

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Promotion et Accompagnement de l’Allaitement Maternel

Bonne nouvelle: s’est tenue à Apollo, Bramwell, une journée de formation sur l’allaitement maternel pour le personnel médical. Organisée par Anne-Laure Savornin, sage-femme responsable de la maternité d’Apollo Bramwell, pour l’année écoulée, avec le soutien de Milupa, cette journée fut riche d’enseignement pour toutes les sages-femmes présentes, des différentes cliniques mais aussi des dispensaires. Le professeur Kamel Bargaoui, pédiatre en France et Isabelle Letoille, Sage-femme en France ont transmis avec passion les conduites pour la réussite des allaitements. Physiologie de la lactation, accompagnement de la maman et le bébé à la maternité, bien être maternel et allaitement…L’importance de l’accueil du nouveau-né et  la mise en route de l’allaitement sont essentiels pour un bon démarrage de l’allaitement. Les Sages-femmes sont dorénavant formées pour accompagner au mieux les mamans et leurs bébés.

Un grand merci à Anne-Laure pour cette journée riche d’enseignement. Nous lui souhaitons une bonne continuation lors de son retour à Genève.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La place du père à l’accouchement

La société évolue, la paternité aussi. Premiers témoins de la grossesse de leurs femmes, les futurs pères sont de plus en plus nombreux à souhaiter assister à l’accouchement. Comment vivre ce moment exceptionnel à deux ?

 

Double mission. Acteur plutôt que spectateur. Le papa peut jouer un rôle essentiel et subtil tout au
long des différentes étapes de l’accouchement, auprès de la mère et du bébé à
naitre également. Le père offre par sa présence un soutien affectif, une sécurité.
Cela permet le plus souvent, à la maman de dépasser son angoisse et la peur qui
bloquent le phénomène du travail. Des mots d’amour et d’encouragement sont une
véritable source d’énergie pour la future maman. Le père « protège »
l’espace dans lequel sa femme semble par moment s’isoler, se retirer et peut
jouer également un rôle d’intermédiaire avec l’équipe médicale. Ce rôle
protecteur s’adresse aussi à l’enfant, comme une force rassurante.

Le cours de préparation à l’accouchement en couple est un moment de partage et de temps de paroles. Les papas expriment presque tous leurs inquiétudes d’être confrontés avec des situations qui leur font peur (peur de voir leur femme souffrir, peur de la vision du sang, des techniques médicales)

Cette préparation permet aux papas de comprendre pour mieux aider. Quels
sont les différentes étapes de l’accouchement? Quels sont les bouleversements
que vit une femme qui accouche ?  Comment gérer les contractions ? Le père pourra ainsi proposer à sa compagne le jour J, certaines positions qui la soulageront, des massages spécifiques ou encore de respirer ensemble. Il sera quand ne pas intervenir et être garant de la tranquillité et de l’état de relaxation de sa femme.  Ainsi l’aide apportée est beaucoup plus efficace et bien adaptée.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Petit grain de sable

DSC03058

Astrid

C’est nouveau :  ‘Petit grain de sable’ décore le centre de Sages-femmes à Floréal et à un Grand-Baie. Astrid, ancienne patiente et maman d’ Arthur s’est lancée  dans la création et confections d’objets pour enfants comme protèges carnet de santé, cape de bain, bavoir, hochet, cale porte, vide poche (idéal pour ranger les produits sur la table à langer), guirlande personnalisée…avec un grand choix de tissus et des créations sur demande.

DSC03895DSC02969

Protèges carnet de santé                                              Hochets

DSC03714

Guirlandes sur mesures

Retrouvez Petit grain de sable sur Facebook.

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

Le ballon

image

Connaissez-vous le gros ballon de gymnastique, souvent utilisé lors des cours de fitness pour travailler ses abdominaux, fessiers, dos, etc.? On le retrouve maintenant dans les maternités et aux cours de préparation à l’accouchement. En effet, ce ballon est un formidable outil. Lors de l’accouchement, son utilisation contribue à diminuer la douleur de la contraction et à favoriser l’engagement du bébé dans le bassin, facilitant ainsi le processus naturel. Pendant la grossesse, il permet de rester en forme et de soulager certaines tensions musculaires. Egalement utilisé lors des séances de gym post-natale, il permet de remuscler sa sangle abdominale, ou remuscler le périnée, tout en berçant le bébé.

La posture de base pour se familiariser avec le ballon, est la position  assise. Les jambes sont écartées, pour former un V avec le pubis, les pieds bien ancrés dans le sol pour l’équilibre. Une fois la position apprivoisée, faire des huit avec son bassin. Le dos doit être bien droit.

A quatre patte, en appuie sur le ballon, permet également une relaxation profonde car c’est un appui réconfortant.

Debout, le ballon installé entre le mur et le bas du dos, permet un massage du dos. Pourquoi ne pas enlacer son conjoint en appuyant le haut du corps contre lui.

Couchée sur le côté, le ballon est installé entre les jambes. Cette position est idéale, pendant l’accouchement, si la maman est exténuée ou sous anesthésie péridurale. Elle contribue à l’ouverture du bassin et à la descente du bébé.

Toutes ces possibilités d’utilisation sont expliquées et essayées lors des cours de préparation à l’accouchement. Une pratique régulière des exercices permet d’en profiter au maximum le jour J.

Témoignages:

Julie « J’ai appris à me servir du ballon lors des cours de préparation à l’accouchement. Je me sentais tellement bien assise dessus que je l’ai utilisé à la maison à la place de ma chaise devant l’ordinateur, pour travailler. Mes douleurs de sciatique se sont atténuées. »

Hélène : « Au début, je trouvais cet objet, quelque peu encombrant, surtout dans la voiture quand il a fallu partir à la maternité. J’ai utilisé le ballon pendant une bonne partie de mon accouchement, quand les contractions devenaient insupportables. Assise sur le ballon, mon conjoint m’aidait à étirer mon dos. Un vrai travail d’équipe. »

Attention, l’usage du ballon n’est pas toujours recommandé. Demandez l’avis à votre gynécologue ou votre sage-femme. Il est important d’être encadrée !

Assurez-vous également de la qualité du ballon.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Visites post-natales à domicile, salon d’allaitement, gym maman-bébé et rééducation du périnée : l’accompagnement continue après la naissance…

Pendant votre grossesse, le centre de sages-femmes a pour vocation de vous soutenir, vous informer et vous accompagner pour un accouchement dans le respect de vos choix et de votre individualité…

Nous accueillons toujours la nouvelle de la naissance de votre enfant, avec beaucoup de joie et du soulagement, lorsque tout s’est déroulé selon vos plans, mais nous sommes également bien conscientes que notre rôle de sage-femme ne s’arrête pas là…
A Maurice, à l’heure actuelle, les séjours en maternité sont de plus en plus courts (24-48h pour un accouchement normal, 3 jours en moyenne pour une césarienne), ce qui laisse peu de temps pour se familiariser avec son nouveau rôle de maman et papa.

De plus, une fois rentrés à la maison, l’adaptation à cette nouvelle vie continue, et bien qu’entourés de la famille et des proches, chacun y va de ses conseils sur l’allaitement, les soins aux bébés, la remise en forme… Difficile de faire le tri et de savoir quelles sont les bonnes recommandations ?

 

Claire et moi-même restons à votre disposition pour cet accompagnement après la naissance.


A nous deux, nous tentons de cerner les inquiétudes, apporter des solutions, à travers différentes possibilités de rencontre :

 

Les visites post-natales :

Faisant partie de la routine des sages-femmes en Europe (surtout en Angleterre), nous tentons d’apporter ce même service aux mamans de l’Ile Maurice.

La visite se fait à domicile et sur la demande de la maman (les visites ne sont pas imposées, même si fortement conseillées).

Les motifs de la visite peuvent être divers, servant soit à valider/ rassurer les parents quant aux gestes et à la santé du couple maman/bébé, soit à résoudre un problème plus ciblé (soucis d’allaitement, de cicatrisation périnéale…etc…).

 

Le salon d’allaitement :

Déjà évoqué sur ce blog, mis en place récemment depuis octobre 2011, nous donnons rdv aux mamans et bébés, tous les 1ers jeudis de chaque mois, de 15h à 16h pour un salon thé, visant à répondre à toutes les questions que vous vous posez sur l’allaitement… De plus, chaque réunion aura un thème particulier, l’allaitement étant un sujet bien vaste.

Nous demandons juste une participation de 100Rs.

Nous souhaitons également, qu’à travers ces réunions, les mamans puissent se retrouver et se soutenir mutuellement.
Prochaine réunion : JEUDI 12 JANVIER (exceptionnellement, le 2ème jeudi de ce mois), de 15h à 16h. Thème abordé : le tire-lait.

 

La rééducation du périnée :

Prélude indispensable à la remise en forme après la naissance de bébé, n’envisagez pas de sport avant d’être sûre du bon fonctionnement de votre périnée. Véritable soutien de tous nos organes abdominaux, il est mis à rude épreuve pendant la grossesse et l’accouchement.
Pour en savoir où vous en êtes par rapport à votre périnée, contactez Claire au 751 51 30.

 

La gymnastique maman/bébé :

Tout à fait complémentaire à la rééducation du périnée, nous vous proposons 3 séances, pendant lesquelles nous vous enseignerons quels sont les exercices, qui vous permettront de retrouver une sangle abdominale retonifiée en profondeur, seule garantie d’un ventre plat…
Pensez-y avant même de reprendre une activité sportive, il y a un certain nombre de bons réflexes à acquérir, nous sommes là, pour vous les montrer…

Nous vous invitons à venir, accompagnée de votre bébé, ceci nous donnera l’occasion de vous initier au massage de bébé… Véritable moment de complicité et de douceur…

Les prochaines sessions de gym seront prochainement affichées sur le calendrier du blog.

 

Nous espérons, que cet accompagnement vous satisfera, et comptons sur vous pour réagir sur notre blog…

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Massage des bébés

S’occuper de son bébé, c’est le nourrir, le changer, le laver, le câliner, le regarder, le bercer, lui parler, le consoler…et pourquoi pas le masser?

Dans les familles hindoues, les nouveau-nés sont massés les douze premiers jours suivant leur naissance, selon des rituels religieux. De tradition ancestrale, ces massages sont enseignés aux mamans par des « femmes-sages ». Quels en sont les principes et les bons gestes?

Le massage du bébé commence dans le ventre maternel. Le toucher est l’un des premiers sens à se développer chez l’enfant, dès le quatrième mois de grossesse. Le foetus perçoit le liquide amniotique à l’intérieur de l’utérus qui, tapissé de membranes amniotiques, offre un contact très doux. Il ressent aussi les caresses et les pressions exercées sur le ventre de la maman, et vient s’y frotter avec délectation. La peau, équipée de nombreux récepteurs répondant à des stimuli, est un organe sensoriel qui permet de communiquer bien avant la parole. Au moment de la naissance, les fortes contractions de l’utérus massent le bébé, stimulant des zones précises, le préparant ainsi à son adaptation à la vie aérienne.

 

Massage d’un bébé

Les bénéfices du massage des nourrissons sont nombreux. C’est un temps tout à fait privilégié de tendresse, d’affection et d’amour, pouvant être une continuité de la vie intra-utérine. C’est bien plus qu’un moyen de relaxer ou de détendre son enfant. C’est un moyen de communiquer. Masser son bébé contribue à son développement. D’ailleurs, il est prouvé que les contacts corporels et les témoignages d’affection sont à la base d’une croissance saine et harmonieuse. Le massage peut soulager des coliques douloureuses, faciliter le sommeil et renforcer le système immunitaire. Le bébé apprend également à mieux connaître et appréhender les différentes parties de son corps. Il est plus à l’aise dans l’espace et dans ses mouvements.

Comment procéder ?

Choisir le bon moment, quand le bébé est détendu. Par exemple, avant le coucher, après un change ou le bain. Ne pas le masser juste après une tétée ou un biberon, s’il est fatigué, s’il pleure ou s’il a de la fi èvre. La maman ou le papa doit être disponible, oubliant quelques instants leurs préoccupations.

S’installer confortablement sur un matelas au sol ou sur un lit. Placer le bébé – idéalement nu – sur ses genoux ou devant soi, sur une serviette douce. Veillez à ce que la pièce soit suffisamment chaude. Attention aux courants d’air. Établir un contact avec l’enfant, lui signifier le projet. Bien s’huiler les mains avec une huile végétale ou un produit hypoallergénique sans parfum, ni huiles essentielles, ni parabène. Rechercher le plus de contact possible avec les mains bien à plat. Masser en profondeur car un massage superficiel excite. Dès que l’on a commencé le massage, ne plus lâcher l’enfant. Ce massage dure une dizaine de minutes. Continuer de parler à son bébé ou lui chanter des comptines. À la fin du massage, envelopper son bébé dans la serviette et le prendre dans ses bras avant de le rhabiller

Témoignage:

Hema, maman de Keira, 5 mois

« J’ai commencé à masser Keira lorsqu’elle a eu 2 mois. Elle était alors agitée et dormait mal. J’avais lu que les massages étaient recommandés pour les nourrissons. Et effectivement, lorsque j’ai commencé les massages, j’ai remarqué un changement chez Keria. Aujourd’hui, elle est plus détendue et fait pratiquement ses nuits. J’essaie de la masser tous les jours, c’est un moment très agréa ble pour nous deux, durant lequel elle gazouille. Je le recommande à toutes les mamans. »

Pour les cours, se référer au calendrier.

Article paru dans le magazine Essentielle,octobre 2011.

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel

Le saviez-vous ? Du 16 au 23 octobre 2011a lieu la SMAM (Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel), organisée chaque année depuis 1992 par l’Alliance Mondiale de l’Allaitement Maternel, WABA (World Alliance for Breastfeeding action). C’est l’occasion pour des organisations ou des particuliers de soutenir, encourager et protéger l’allaitement maternel à travers le monde. Le thème choisi cette année par WABA est « l’allaitement, parlons-en »

imageEn tant que sages-femmes à l’Ile Maurice, nous avons nous aussi à cœur de promouvoir l’allaitement maternel, en informant les femmes, en accompagnant et soutenant nos patientes.

Quelles sont nos actions au centre de Sages-femmes ?

La première étape d’un allaitement réussi est de s’informer, afin de ne pas être victime de conseils mal adaptés.

Lors de la préparation à l’accouchement, nous abordons largement l’allaitement au 6ème cours sur le nouveau-né.

Le premier jeudi après-midi de chaque mois, nous invitons les femmes allaitantes mais aussi les femmes enceintes à une réunion d’allaitement. Ce salon d’allaitement permet de partager son expérience, de s’informer et de discuter autour d’un thème différent chaque mois.

Des livres sur l’allaitement et des témoignages sont à disposition de nos patientes.

Pour réussir son allaitement, on peut avoir aussi besoin de soutien avec un accompagnement. Lors de visite post-natale, la sage-femme aide la maman et le bébé en cas de difficulté. Ces visites ont lieu à domicile mais aussi en clinique, si besoin. Un bon démarrage, aide les mamans a mieux allaiter et apprécier leur allaitement.

N’hésitez pas à nous nous faire partager votre expérience afin d’enrichir ce blog par vos témoignages.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Cours post-natal maman-bébé

Depuis quelques mois, le centre de Sages-Femmes propose des cours de gym post-natale maman bébé. En voici leur déroulement :

La sage-femme, avec des explications simples mais percutantes vous apprend à faire des
exercices pour remuscler vos abdominaux selon la méthode de Bernadette de Gasquet.
Sont  proposées des solutions pour vous remettre en forme et vous relaxer
au quotidien avec votre bébé. Par exemple, le bébé apprécie d’être bercé sur
vous lors de respirations abdominales.

Vous trouverez des réponses à vos interrogations de mères.

C’est aussi l’occasion d’apprendre à masser votre bébé, guidé par la sage-Femme. vous pourrez ainsi reproduire ces moments de complicité avec votre bébé chez vous.

Enfin, c’est un moment de partage avec  d’autres mamans, peut-être déjà rencontrées aux cours de préparation à l’accouchement.

Informations pratiques :

Les séances sont progressives et au nombre de trois.

Elles durent une heure et coutent Rs600 la séance.

Elles ont lieux les trois premiers mardis de chaque mois de 10h à 11h ou les trois derniersjeudis de chaque mois de 14hà 15h

N’hésitez pas à vous référer à la page calendrier pour avoir les dates précises

S’inscrire en nous contactant  par téléphones ou par mail.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Et si nous parlions d’allaitement…

Venez partager votre expérience de l’allaitement (conseils, questions, vécu, trucs, astuces…) avec d’autres mamans ou futures mamans dans le salon d’allaitement du Centre de sages-femmes à Floréal.

Le salon d’allaitement vous donne rdv le premier jeudi de chaque mois, et sera également l’occasion d’aborder un thème lié à l’allaitement.

Nous serons présentes, toutes les deux.
Les locaux sont aménagés pour vous et votre (ou vos) bébé(s), toutefois, pour des raisons d’hygiène et d’intimité, nous ne pouvons accepter la présence des frères et sœurs.

A bientôt…

Merci de nous contacter soit par mail, soit par téléphone, pour vous inscrire.
Droit d’entrée pour chaque session : 100Rs.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire